×

Ce site utilise des cookies pour s'offrir un meilleur service. Si vous continuez à naviguer considéré comme acceptable leur utilisation.

Traitement des tiges

La surface des tiges est l'un des points critiques des vérins spéciaux. Il convient, par conséquent, de combiner correctement à la fois le matériau de base, la technologie de traitement et le système de joint et d’adapter le tout au milieu hydraulique correspondant, afin d'optimiser la durée et le coût.

En fonction de l'application et du type d'environnement auquel le vérin est destiné, et sur la base de notre propre expérience et de celle de nos collaborateurs agréés, STERN veille à appliquer le meilleur traitement et à utiliser des matériaux de la plus haute qualité pour répondre aux exigences du client :

  • Chrome dur
  • Chrome multicouches
  • Nickel chrome
  • NIL35
  • Céramique (plasma, HVOF...)
  • Sintered-on Ni-Cr-Bo-Si
  • Nitrocarburation
  • Soudure PTA
  • Laser cladding
  • Autres ...

NOUVELLE

STERN participe au projet Super WEAR (New cost-effective suspension ceramic coating with superior wear and insulating properties) du programme Eurostars.

Ce projet, dont la durée est de 30  mois, vise à obtenir des revêtements céramiques rentables susceptibles de réduire l’usure et la corrosion, afin de mettre en œuvre, sur le plan industriel et pour la première fois en Europe, la technique de projection Suspension Thermal Spraying (STS).

Les revêtements céramiques obtenus grâce à la Suspension Thermal Spraying présentent des avantages intéressants, par rapport aux revêtements traditionnels de pulvérisation thermique, dont notamment  : une structure hautement raffinée, des surfaces plus lisses, des couches d’apport plus fines, une plus grande résistance à l'usure et de meilleures propriétés isolantes. La technique STS permet ainsi d’offrir à l’industrie des revêtements plus résistants à l’usure et la possibilité de remplacer les techniques de chrome dur en supprimant le Cr (VI).

Il s’agit d’un projet bilatéral entre l’Allemagne et l’Espagne, financé par le Centre pour le Développement Technologique Industriel (CDTI), auquel participent OBZ Innovation, GTV Verschleibschutz, STERN Hidráulica et Fraunhofer-Gesellschaft, avec la collaboration du centre basque de recherche TEKNIKER.